le petit cornichon

Comment mettre un terme aux publicités indésirables ?

Biocuisine

Nous recevons annuellement l’équivalent de 40 kg de prospectus publicitaires (non sollicités) par foyer.  La publicité indésirable est assurément une forme de pollution. Il s’agit d’un vaste gaspillage de papier qui entraîne à la fois des nuisances et de coûts.

Le moins que l’on puisse remarquer au quotidien, c’est que chacun de nous représente un prospect, autrement dit le cœur de cible d’un marché. De nos jours, comme chacun le sait, la publicité envahit aussi bien notre boîte aux lettres que notre boîte mail. Le modèle consumériste de notre société laisse le champ libre à des sollicitations commerciales en tous genres, quitte quelquefois à flirter avec la légalité et notamment en ce qui concerne la vie privée.

C’est donc en réponse à ce constat relativement alarmant que la CNIL (Commission nationale informatique et liberté) a publié un guide dans lequel tout un chacun est informé des méthodes déployées par certaines sociétés pour recueillir une kyrielle de renseignements avec l’objectif de les utiliser à des fins mercantiles.

Quelques pistes* pour en finir avec la publicité papier et numérique indésirable :

  • Avez-vous répondu à un sondage ou à un questionnaire ?
  • Avez-vous participé à un jeu-concours ?
  • Avez-vous procédé à un achat par Internet ?
  • Avez-vous fait un don à une association caritative ou autres ?

*La présente liste est loin d’être exhaustive et n’a pour limite que l’imagination débordante des publicitaires…

Si vous avez effectué une ou plusieurs des actions figurant ci-dessus, avez-vous pris la peine d’interdire à ces organismes ou sociétés de céder vos données à un tiers ?

Un guide gratuit à télécharger en ligne sur le site de la CNIL

Recourir un tel guide pratique de la CNIL présente l’avantage d’obtenir toutes les informations et les conseils utiles pour recevoir nettement moins de publicités. Ce guide au format PDF aborde aussi tout ce qui se rapporte à la prospection commerciale par voie électronique, par télécopie ainsi que par le biais d’un automate d’appel.

En prendre connaissance est le plus sûr moyen pour connaître les modalités qui permettent de saisir la CNIL ou tout du moins pour préserver ses droits. À ce sujet, il faut savoir que de nombreux modèles de lettres sont disponibles.

Il est à noter que le guide édité par la CNIL est relatif aux publicités adressées, c’est-à-dire celles dans lesquelles l’adresse postale est indiquée. Par ailleurs, il est conseillé d’afficher l’autocollant « STOP PUB » sur sa boîte aux lettres pour recevoir nettement moins de publicités indésirables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

le petit cornichon