le petit cornichon

Pourquoi ce ciel spectaculairement jaune ?

EcologieBio

Lundi 16 octobre 2017, un ciel jaune a recouvert la plupart des villes de la Manche à la Bretagne : de Londres à Rennes, en passant par Saint-Malo et Nantes. Comment expliquer ce phénomène ?

« Ce n’est pas l’Apocalypse ! » mais ça y ressemble ont certainement pensé Bretons et Normands en se levant hier matin. La couleur du ciel était étrangement jaune : le résultat de l’interaction entre la lumière du soleil, et les particules contenues dans l’atmosphère.

Météo France, service officiel de météorologie, revient aujourd’hui sur ce phénomène et avance deux hypothèses :

– Le ciel s’est chargé de particules de sable venus du Sahara et provenant de l’ouragan Ophélia :

La couleur or du ciel provient du sable présent dans l’air en provenance du Maroc. Il vient plus précisément de la tempête post-tropicale Ophélia. Ce terrible ouragan a provoqué d’énormes dégâts en Irlande et remonté ces particules vers l’ouest de la France.

– Le ciel contenait des particules liées aux incendies qui ravagent l’Espagne et le Portugal :

L’Espagne et le Portugal sont en proie à des incendies liés à l’extrême sécheresse qui sévit dans les deux pays actuellement. Hervé Le Cam, adjoint à la direction du service Ouest de météo France explique hier, sur Europe1 : « A l’avant d’Ophélia, il y a un flux du sud qui souffle depuis quelques heures et ramène les fumées des incendies au Portugal et le sable du Sahara ». Il parle de « phénomène remarquable ».

Résultat : le ciel a pris hier, toute la journée, une couleur jaune orangé digne d’un film de science-fiction, entraînant la stupeur des habitants et des milliers de clichés sur les réseaux sociaux. Ce phénomène étrange dans cette partie du pays est pourtant fréquent aux Antilles et dans le sud de l’hexagone, fréquemment soumis aux remontées de sables venus d’Afrique du Nord.

Source : https://www.pleinevie.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

le petit cornichon