le petit cornichon

Les chasseurs sont des gros cons

EcologieBio

Vous avez sans doute déjà aperçu, au bord d’une route ou au détour d’un sentier, un faisan ou un lièvre peu farouche au point de se laisser approcher à quelques centimètres en quête de nourriture. Vous avez alors pensé que ces animaux sauvages s’étaient enfin rendu compte que l’homme est leur meilleur ami… Hélas non.

Ces animaux sont des animaux d’élevage, lâchés dans la nature en début de saison de chasse ou même parfois le matin même d’une chasse, afin de servir de cible à nos amis les chasseurs. Sans cela, il n’y aurait pas assez de « gibier » pour satisfaire tous les chasseurs. Et sans gibier, plus de chasseurs ! … Donc la chasse s’entretient elle-même ! Si si !

Des millions d’animaux sont élevés et lâchés pour servir de cibles à des hommes avides de JOUER à TUER, et qui osent prétendre gérer et protéger la faune ! Vous avez dit « régulation » ???

Quelques chiffres

Actuellement, en France, il y a plus de 8000 élevages de « gibiers », dont environ 70 % sont adhérents au syndicat national des producteurs de gibier de chasse. Voici les chiffres officiels du Syndicat National des Producteurs de Gibier de Chasse (S.N.P.G.C). Vous trouverez les chiffres officiels  pour preuve ICI

Animaux élevés annuellement en France :

– 14 millions de faisans
– 5 millions de perdrix grises et rouges
– 1 million de canards colverts
– 120 000 lièvres
– 10 000 lapins de garenne
– 500 tonnes de viande de cerfs
– 170 tonnes de viande de daims

De plus, seuls 70% des éleveurs adhèrent à ce syndicat. Et parmi les animaux lâchés, beaucoup proviennent d’importations des pays de l’Est. Ces chiffres sont donc très inférieurs au nombre d’animaux lâchés dans la nature !

Les lâchers de repeuplement

chasseurIl existe un autre type de lâcher, il s’agit de ceux dit « de repeuplement ». Ils ont donc pour but de repeupler certaines zones où le « gibier » a disparu (à cause de l’agriculture ou de… la chasse !).

Cependant, ces lâchers sont très mal encadrés et posent donc les mêmes problèmes (génétiques, incapacité à se nourrir, proies faciles, etc…). De plus, ils sont très coûteux et le taux de survie n’est que d’environ 30 % ! Mais « heureusement », le renard fait un bouc émissaire parfait…

Les lâchers de « repeuplement », ce n’est donc ni plus ni moins que des lâchers de « tir », sauf qu’au lieu de lâcher les individus pendant la période de chasse pour qu’ils se fassent tuer immédiatement, les chasseurs leur laissent le temps de se reproduire, et donc la finalité reste la même : avoir davantage de cibles vivantes !

Plutôt que de tuer les animaux là où « ils sont trop nombreux » et d’en élever pour les lâcher dans les zones à repeupler, ne serait-il pas plus logique d’en capturer là où « ils sont trop nombreux » pour les déplacer dans les zones à repeupler ? C’est ce qui s’est longtemps fait pour les cerfs de la forêt de Chambord afin de repeupler de nombreux massifs boisés.

Bravo les gars ! continuez comme cela !

Source : http://www.antichasse.com/ un site que je vous recommande de visiter 😉

2 réflexions au sujet de “Les chasseurs sont des gros cons”

  1. Les chasseurs sont des gros cons tout simplement ! Tuer des bêtes sans défense, non plus pour se nourrir, mais bel et bien pour assouvir leur instinct primaire de tueurs sanguinaires et de viandards c’est lourd en 2014. Quels connards ! vraiment …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

le petit cornichon